Contrats aidés en Guyane: le mauvais calcul du Gouvernement

Gabriel Serville interpelle la ministre du travail sur la réduction du nombre de contrats aidés en Guyane qui se traduit par une réduction de 6.5 millions d’euros des sommes alloués au territoire.

Pour le député de la 1° circonscription, l’argument financier ne tient pas car de l’autre côté l’Etat va financer 50 000 emplois grâce à ses cadeaux fiscaux aux entreprises, qui couteront au final 5 fois plus cher au contribuable.

 

 

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*