Crise de la filière pêche: courrier au ministre de l’agriculture

République Française

Liberté-Egalité-Fraternité

Gabriel SERVILLE
Député de la Guyane

 

Cayenne, le 24 mai 2018

 

Objet : situation de la filière pêche guyanaise

 

Monsieur le ministre,

 

Par courrier du 4 avril dernier, resté sans réponse à ce jour, je vous alertai des conséquences désastreuses de la prolifération des algues sargasses sur les activités de pêche en Guyane.

 

Cette situation exceptionnelle vient en effet s’ajouter aux difficultés récurrentes subies par la filière en raison du pillage systématique des ressources halieutiques locales par des pêcheurs illégaux venus des pays frontaliers, mais également du fait de la lourdeur des procédures administratives imposées pour la régularisation des équipages des navires guyanais.

 

En résulte un lourd manque à gagner pour la filière qui fait peser la menace de licenciements massifs, voire de disparition pure et simple de plusieurs entreprises du secteur et qui appelle à la mise en œuvre rapide de mesures d’accompagnement.

 

Aussi, c’est l’ensemble des partenaires qui doivent être mobilisés afin que soient mises en place des mesures de sauvegarde, tant s’agissant des dettes sociales, fiscales que de dettes financières.

 

Ne doutant point de votre détermination à sauvegarder la filière pêche guyanaise, je compte sur votre engagement pour que soient rapidement trouvées des solutions qui permettent non seulement de sortir de la crise ponctuelle traversée par la pêche en Guyane, mais qui puissent également être pérennisées au regard du caractère structurel que revêt la crise du secteur pêche guyanais.

 

Je vous prie de croire, Monsieur le ministre, à l’expression de ma plus haute considération.

 

 

Gabriel SERVILLE

 

à Monsieur Stéphane TRAVERT
Ministre de l’agriculture et de l’alimentation

 

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*