Crise des TPE Guyanaises: Gabriel Serville alerte Emmanuel Macron.

Retrouvez ci-dessous la question écrite adressée par Gabriel Serville au ministre de l’économie:

Question: M. Gabriel Serville alerte M. le ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique sur le contexte difficile que connaissent les TPE de Guyane. Composant l’écrasante majorité du tissu économique local, les très petites entreprises guyanaises souffrent de l’absence de dynamique de développement endogène. De fait, elles sont complètement dépendantes de la commande publique qui représente 80 % de leur chiffre d’affaires et des importations qui couvrent 85 % de leurs besoins et sont consécutivement fortement fragilisées par le contexte de baisses des dotations aux collectivités. Aussi, l’union des acteurs de l’économie, qui regroupe de nombreux syndicats et fédérations de TPE tire-t-elle la sonnette d’alarme et demande l’élaboration d’une « feuille de route claire de la commande publique » qui ne pourra passer que par la territorialisation des réglementations. Il rappelle que la Guyane attend toujours la concrétisation du pacte d’avenir promis pour 2015 par le Président de la République lors de son déplacement à Cayenne en décembre 2013. Aussi, il lui demande de bien vouloir lui apporter des éléments sur les solutions mobilisables pour apporter des garanties aux TPE locales tant quant à la pérennisation des carnets de commandes et des emplois qu’elles génèrent.

Réponse: en attente.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*