Loi SRU: les communes de Guyane injustement lésées

A l’occasion de l’audition de Jacques Mézard, ministre chargé de la cohésion des territoires, Gabriel Serville dénonce une injustice  faite aux communes de Guyane par la loi SRU (solidarité et renouvellement urbain).

En effet, alors que la loi prévoit des aménagements pour les communes de l’hexagone qui accueillent des camps de gens du voyage, elle ne prend aucunement en compte les réalités des communes guyanaises qui doivent assumer les conséquences de la prolifération de bidonvilles, alors même que cette situation découle en grande partie des carences de l’Etat.

Les communes Guyanaises, qui se sont toutes engagées dans une course contre la montre pour produire le plus de logements sociaux possibles malgré le contexte financier que l’on connaît, se retrouvent ainsi à payer de fortes amendes au titre de la loi SRU.

Dans sa réponse, le ministre a assuré s’être saisi du problème conjointement à la ministre des Outre-mer et travailler à une modification législative permettant de mettre un terme à cette iniquité.

Retrouvez l’intervention du député:

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*