Réduction des contrats aidés: une mesure antisociale de plus.

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

 

Gabriel Serville, député-maire de Matoury, s’étonne de la décision du Gouvernement de réduire drastiquement le nombre de contrats aidés, pourtant indispensables au bon fonctionnement des collectivités.

 

Après la réduction des allocations logement et la baisse significative des dotations aux communes, cette suppression annoncée de milliers d’emplois constitue une attaque supplémentaire contre les fondements de la solidarité nationale et risque de fragiliser encore ceux qui éprouvent le plus de difficultés sur le marché du travail.

 

Aussi, faute de réponse claire quant au sort qui sera réservé aux contrats aidés Outre-mer et face aux risques que cette décision fait peser sur l’organisation de la rentrée scolaire, il demande au Premier ministre de prendre la mesure de la gravité des conséquences de cette décision.

 

Il rappelle que les emplois aidés ne sont pas de l’assistanat mais un outil d’insertion indispensable pour ceux qui sont éloignés du marché du travail.

 

Répondre à l’urgence sociale Outre-mer impose certes de prendre des mesures fortes pour relancer l’emploi mais commande aussi de sécuriser le parcours des plus faibles et de garantir aux forces vives et aux collectivités les moyens pour préserver les services publics.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*