Rentrée chaotique à Camopi: Gabriel Serville interpelle Najat Vallaud-Belkacem.

"Education" Button on Modern Computer Keyboard.

Retrouvez ci-dessous la question écrite adressée par Gabriel Serville à la ministre de l’éducation:

Question: M. Gabriel Serville alerte Mme la ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche sur la rentrée chaotique que vivent actuellement les élèves de Camopi, en Guyane. En effet, en proie à de graves difficultés à se loger, un certain nombre des professeurs affectés dans cette commune isolée de l’intérieur guyanais ont été contraints de revenir sur le littoral. L’absence de professeurs, autant dans le primaire que dans le secondaire, prive ainsi de nombreux jeunes de la commune de cours. Pourtant, le problème n’est pas nouveau. Ainsi, le 9 octobre 2014 était signé un protocole de fin de conflit entre le collectif de parents d’élèves de Camopi, les services de l’État et le rectorat qui prévoyait justement, entre autres, des mesures en faveur du logement décent des professeurs affectés dans la commune. Force est de constater que deux ans plus tard, rien n’a été fait. Aussi, il lui demande de bien vouloir décliner les mesures mobilisables dans l’urgence afin que les jeunes de Camopi, où un habitant sur deux à moins de 18 ans, puissent retrouver le chemin des classes et envisager ainsi l’année scolaire avec plus de sérénité.

 

Réponse: en attente.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*